Biarritz
Publié le 18 Septembre 2015 à 15h10 - 1707 aff.

Le prix des maisons à Biarritz

Le prix des maisons à Biarritz varie selon plusieurs facteurs, et ne cesse de changer suivant le cours du marché. Ainsi, avant d'acheter une maison à Biarritz, il faut faire une petite étude du marché, puis d'acheter le moment opportun, c'est à dire quand le prix baisse, mais comment ?

Biarritz: une ville prestigieuse

Considérée comme la capitale française du surf et des sports de glisse, des endroits calmes idéaux pour les retraités et surtout la cité balnéaire pour plus de tranquillité dédiée aux investisseurs qui désirent s'installer à Biarritz. Sans oublier les casinos où les maisons aux alentours peuvent aller jusqu'à 1000 euros le mètre carré. Face à ces prestiges, le prix de l'immobilier en va de même, ce qui est assez difficile pour les simples particuliers de pouvoir acheter une maison à un prix élevé. Pourtant, des experts de maison a vendre Biarritz encouragent les particuliers à s'investir pour des résidences secondaires pour profiter de la proximité de l'Espagne. Le prix moyen d'une maison est de 3900 euros le mètre carré, ce qui semble encore inaccessible pour les foyers à modeste revenu.

achat maison biarritz

Le prix des maisons discount

À part les maisons subventionnées par l'État, il existe des maisons à prix discount, fabriqués par les promoteurs immobiliers afin de pallier aux soucis de logement, tout en permettant aux particuliers d'avoir une résidence. Ces maisons sont de 3000 euros la moyenne, voire moins selon les quartiers. Pour en trouver, il suffit de faire des recherches sur les sites de ces agences immobilières. D'autre part, les ventes entre particuliers ont le vent en poupe surtout dans les maisons anciennes où le prix semble plus bas que dans le neuf ou dans les agences, mais pour cela, il faut savoir scruter la maison avec tous ses détails avant d'acheter. En plus de cela, il faut toujours être vigilant, alors vaut mieux confier l'achat d'une maison à une agence immobilière expérimentée.

Laissez votre commentaire à propos de cet article